Policier

Au voleur ! – Carol Higgins Clark

Résumé

100 000 dollars : c’est la somme qu’Abigail, jeune coiffeuse de stars à Hollywood, vient de voir s’envoler… en même temps que son petit ami ! Elle n’a que quelques jours pour retrouver celui qui détient la fortune que lui a léguée sa grand-mère. Par chance, Regan Reilly est la meilleure amie d’Abigail. Par malchance, celle-ci est née un vendredi 13 et semble décidément attirer le mauvais sort : peu après le forfait, elle découvre le corps sans vie d’un de ses clients… Il n’en faut pas plus à Regan, désormais installée à New York, pour sauter dans le premier avion et lui venir en aide.

Mon avis

Après avoir lu Où es-tu maintenant de sa mère, je voulais voir ce que Carol Higgins Clark avait dans le ventre. J’ai été un peu déçue, je n’ai pas réellement accroché au style. Je trouve que les dialogues manquent de.. convivialité, familiarité.. Ils ne sont pas assez naturels. Ça m’a un peu dérangé étant donné qu’il y a énormément de dialogues dans le livre. Ensuite je trouve que le livre est un peu fouillis, en particulier le dénouement. Comme l’histoire de l’amoureuse folle, qui pour moi aurait pu être évité car inintéressant. Toutefois, il y a tout de même de bons côtés au livre, comme les personnages qui sont très bien travaillés, notamment la grand-mère, que j’ai beaucoup apprécié pour ses remarques sur l’appartement de son amie.

A première vue on peut penser que le personnage principal est Abigail, mais j’ai découvert qu’en fait, Carol reprenait systématiquement la détective Regan Reilly dans tous ses livres. Donc si on compte lire plusieurs livres de cet auteur, il vaudrait mieux commencer par un récent, car la vie personnelle de Regan évolue en même temps que le livre avance. Même si dans mon cas, comme je ne compte pas forcément en lire d’autre, ça n’a rien de gênant. Pour un personnage récurent, je trouve que Regan Reilly était moins intéressante que Abigail, après ce n’est que mon avis et mon ressentis.

C’est un petit livre qui se lit facilement, une enquête qui est bien travaillé, même si le dénouement est un peu trop brouillon à mon goût. Quelques détails qui auraient pu être plus exploités ou carrément supprimés, mais l’auteur a su mener son lecteur jusqu’au bout sans trop de fausses notes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s