Dystopie

Starters – Lissa Price

Résumé

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

Mon avis

Encore une fois, la collection R a fait chavirer mon coeur. Starters est un livre qu’on ne présente plus, beaucoup d’avis ont déjà étaient publiés. Je suis donc tombée sur starters par hasard et je me suis dit qu’il était temps de me lancer et j’ai craqué. Oui, c’est toujours comme ça, quand je vois un livre, je suis aussi gaga que devant mon fils, une vraie gosse ! Callie est une fille de 16 ans accompagnée de son petit frère, elle n’a pas un sous et lutte pour survivre. On lui a conseillé la banque des corps comme sortie de secours et après quelques hésitations, elle s’y est engouffrée. Elle a décidé de laisser une femme âgée prendre possession d’elle et voyager à sa guise avec son corps. Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’elle se réveille durant la location.

J’ai l’impression de ne lire que des dystopies, mais que voulez-vous, j’adore ça. Ce livre à un petit côté futuriste, car de nos jours, il est impossible de s’introduire dans le corps de quelqu’un à l’aide d’une puce implantée dans le cerveau, ce serait complètement dingue. J’espère d’ailleurs que ça n’arrivera jamais, au vu de ce qui se passe ensuite dans le livre. Lissa n’a pas laissée un élément de côté, tout y est, les détails des opérations, les rebondissements, le pourquoi du comment.. On est bien informés et c’est très plaisant, surtout que l’explication n’est pas ridicule ou illogique, ça se tient.

Le plus dommage, c’est qu’on a pas le temps de s’attacher au personnage, sauf à celui de Callie, sinon j’ai l’impression que les autres passent en coup de vent. Peut-être le jeune riche, à la rigueur, mais au final lui n’a pas grand intérêt. Je ne vais pas plus loin de son côté sinon je risque de vous révéler le coeur du livre et ce ne serait plus du tout intéressant. Le frère de Callie et son ami sont importants au début, puis on les met au second plan par la suite, c’est dommage. J’espère que du côté des personnages, le tome 2 sera un peu mieux. Toutefois, j’adore le personnage de Callie, elle pense aux siens, mais ensuite, s’accorde un peu de bon temps. Elle est un peu perdue et ne sait plus quoi faire, elle aimerait avoir de l’aide, mais ne sait pas où en trouver. A sa place, je ne saurais que faire.

Je trouve la couverture magnifique, simple, mais efficace. Deux couleurs suffisent à faire chavirer mon coeur. Je me suis imaginée que la fille sur la couverture est Callie (et je pense que c’est le cas) et je n’ai donc eu aucun mal à visualiser ce personnage de la même manière du début à la fin. Je conseille ce livre aux amoureux de la dystopie et du futur.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Starters – Lissa Price »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s