Science-Fiction

Traqué – Andrew Fukuda

Résumé

Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu’il se fond parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature.

Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu’il n’a pas le droit d’avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.

Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?

Mon avis

Je n’avais pas d’attentes particulières envers ce livre, mais il m’a quand même surprise ! J’ai bien aimé le fait que le héros survive depuis sas naissance dans cet univers noir. Il a appris à survivre avec son père, il ne sait même pas exactement ce qu’il est. Je l’ai lu en un rien de temps, ça m’a même surprise de me jeter sur cette lecture dès que j’en avais l’occasion. Je pense que je ne peux pas faire une chronique complète sans en révéler un peu trop, donc je vais me contenir. Gene est un homiféré prêt à tout pour survivre, il se fait passer pour un prédateur, tout ce qui fait de lui un humain est susceptible de le trahir.

J’ai beaucoup aimé l’univers créer, pour une fois ce ne sont pas les prédateurs qui s’invitent chez nous, mais nous qui nous invitons chez eux. La façon dont les prédateurs sont décris me fait un peu penser aux vampires, même si ce mot (il me semble) n’est écrit nulle-part. Le fait qu’ils boivent du sang, qu’ils ne peuvent sortir en pleins jours, qu’ils sont d’une incroyable rapidité.. D’ailleurs, comme ils craignent le soleil, pratiquement toutes l’action se passe la nuit, ce qui accentue le côté sombre du livre et son récit angoissant. La traque me fait penser à Hunger Games, mais très légèrement. Des candidats tirés au sort pour traquer et tuer, qui sont en compétition.

Gene est un humain, mais il a une mauvaise opinion de sa condition, pour lui, il est un  » entre-deux  » , il se sait différent de ses camarades, mais a fini par se faire à leur mode de vie. Mais en même temps, il considère les homiférés comme des créatures sans intelligence et dépourvue de langage. Son père lui a appris tout ce qui faisait de lui un humain, tout en lui disant d’agir comme un prédateur. Tout est confus dans son esprit. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé et qui sort de l’ordinaire, c’est une première pour moi d’avoir affaire à ce genre de personnalité. Je ne peux parler des autres personnages sans en dire un peu trop.

La fin m’a un peu déçue, je m’attendais à un peu plus spectaculaire. Même si l’action est bien présente, je ne suis pas totalement rentrée dedans, j’imaginais la scène sans en prendre vraiment part. Toutefois, la révélation de la dernière page m’a arraché un  » Nooooon ?! Sérieux !  » . J’ai eu beaucoup de mal à comprendre les décisions de Gene, parfois il veut faire quelque chose et le chapitre d’après il renonce (un peu trop facilement à mon goût). J’ai hâte d’avoir le tome 2 entre mes mains et de comprendre le pourquoi du comment ! Je conseille ce livre aux fans du genre.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Traqué – Andrew Fukuda »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s