Jeunesse

Mortels petits secrets – Laurie Faria Stolarz

Résumé

Camelia échappe de peu à un accident de voiture : elle est sauvée par Ben, un mystérieux garçon qui disparaît avant qu’elle ait pu le remercier. Depuis, Camelia ne cesse de penser à lui, et à l’étrange sensation ressentie quand il l’a touchée. Pourtant, lorsqu’elle le revoit au lycée, Ben l’évite. La rumeur dit qu’il aurait tué son ex-petite amie. De son côté, Camélia reçoit des lettres de menaces. Pourquoi ne peut-elle résister à son attirance pour Ben ? Peut-elle vraiment lui faire confiance ?

Mon avis

Il a longtemps été dans ma wish list et quand je l’ai trouvé à ma librairie, j’ai saisi l’occasion. Dommage que cette lecture n’ai pas été à la hauteur de mes attentes. Je l’ai lu assez vite, malgré que j’ai moyennement accroché. Camélia est projetée sur le côté alors qu’une voiture fonce droit sur elle, le mystérieux jeune homme lui touche le ventre et s’enfuit. Alors qu’elle n’arrête pas d’y penser, il resurgit soudain dans son lycée et cette fois, elle ne le laissera pas partir. Mais est-ce lui qui l’harcèle ? Le doute et la peur l’étreigne.

Ce n’est pas les idées qui sont mauvaises, mais plutôt la façon dont elles sont mises sur papier. Pour moi, elles sont mal mises en place et tout ça paraît un peu tiré par les cheveux, les descriptions sont trop simplistes et ça m’a empêché de rentrer totalement dans l’action, notamment vers la fin. Tout se passait trop vite et les relations n’avaient même pas le temps de réellement se créer que le personnage se confiait déjà à une inconnue. Puis l’explication donnée pour le  » toucher  » ne m’a pas du tout convaincu. Toutefois, j’ai bien aimé le fait qu’on ait des chapitres du point de vue du fou furieux, malgré qui sont très courts, notamment un qui fait 4 lignes (et encore).

La palette de personnages qui nous est offerte ne m’a pas séduite non plus. J’ai trouvé l’héroïne agaçante et illogique, surtout partant du fait qu’elle ne dit absolument rien à ses parents alors qu’elle paraît proche d’eux. En parlant de ses parents, le fait qu’ils soient présents sans l’être m’a vraiment dérangée et en tant que mère, je ne comprends absolument pas les réactions de sa mère, même dans ces circonstances. Ben paraît  » bad boy « , un point que j’aurais apprécié, mais il s’avère être un peu simplet, ou  » kéké  » au choix. Je ne parle pas des meilleurs amis de Camélia, car il n’y a pas grand-chose à raconter. Pareil pour son ex, un personnage pas assez exploité.

Je ne suis pas tendre avec ce livre, mais ma chronique reflète assez bien ma déception. J’entends pas mal parlé de cette auteur, mais je m’attendais à mieux. Il me semble qu’il y a une suite, mais je ne pense pas que je la lirais, ou alors si vraiment je tombe dessus, sinon je ne la commanderais pas. Peut-être aurait-il fallut retravailler un peu tout ça, quitte à rajouter des pages..

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mortels petits secrets – Laurie Faria Stolarz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s