Dystopie

Divergente, tome 2 – Veronica Roth

Résumé

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l’être…

Mon avis

A moins d’un mois de la sortie du tome 3, je me suis décidée à lire le tome 2. J’avais beaucoup aimé le premier tome et l’histoire des factions et j’étais impatiente de retrouver cet univers. Bien sûr, je me doutais que ça serait le chaos, vu la fin du tome 1. Mais rien que de savoir que j’allais retrouver Tris et Quatre me mettait de bonne humeur. Je n’ai pas eu trop de mal à me rappeler ce qu’il s’était passé. J’ai oublié quelques personnages secondaires qui ne sont plus là, notamment Al. Cette fois nous retrouvons Tris plus battante que jamais, son monde a été complètement chamboulé et elle avec. Ce n’est plus une petite Altruiste sans défense. C’est une divergente.

Au début, je regrettais ne pas avoir assez profité du système des factions, de la nouveauté que ça représentai. Seulement, au fil des pages, ce regret à finit par s’envoler. Dans ce tome, j’ai l’impression qu’on en sait de plus en plus sur ce système et on est même au coeur des factions. Moi, j’adore ! On découvre leur mode de fonctionnement sur un fond de guerre et je dois dire que le mélange fonctionne très bien sur moi ! Tout est parfaitement dosé et on ne peut qu’apprécier ce livre, on a qu’une envie, c’est de continuer. L’auteur sait comment nous surprendre, comment nous séduire, comment nous faire sursauter. Elle nous accroche du début à la fin, c’est tout ce que je demande à un livre, de me rendre dépendante, de me permettre de m’échapper du quotidien et de me plonger dans un long rêve.

Tris est devenue plus forte, plus féroce. J’aime la nouvelle Tris, le fait qu’elle évolue ainsi nous montre qu’on peut changer à tout moment. Ca rend le personnage un peu plus réel, autant qu’il puisse l’être. J’ai toujours approuvé ses choix et je partageais ses doutes. J’aurais tout aussi bien pu être à ses côtés, on aurait agi comme une même personne. Je me reconnaissais un peu dans ce personnage, je l’ai d’autant plus adoré. Bizarrement, ce fût tout le contraire pour Quatre, je l’avais adulé dans le tome 1, alors que là il m’a laissée de glace. Il m’a un peu déçue, j’ai trouvé qu’il avait trop changé, il n’était plus le Quatre du premier tome, il était devenu Tobias. Trop plat, sans intérêt. Les personnages secondaires étaient vraiment pas mal et c’est eux qui engendre toute l’action. J’ai vraiment l’impression que c’est eux qui mènent la danse et pour une fois, ça change !

J’aurais préféré qu’ils gardent les couvertures avec le symbole des factions, mais tanpis.. Je ne suis pas vraiment fan des couvertures noires. Plus que quelques jours à attendre pour le tome 3, l’attente ne sera donc que de courte durée.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Divergente, tome 2 – Veronica Roth »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s