fantasy·Jeunesse

La Passe-miroir tome 1 : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hivercoup de coeur

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

mon avisNon, je n’ai pas pu attendre ! Vous avez du voir sur twitter que j’ai terminé La Passe-miroir ce matin et je poste déjà ma chronique ! C’est tout frais et j’ai préféré écrire mon ressentis rapidement. C’est rare que j’ai un coup de cœur aussi puissant, alors vous comprendrez que j’en savoure la moindre miette. Je me félicite d’avoir lu ce roman seulement maintenant, car il ne me reste plus que quelques jours avant la sortie du tome 2, sur lequel je me jetterais bien évidemment ! J’avais entendu parler de ce livre, mais je ne m’étais jamais intéressée de près, ni même lu le résumé (me demandais pas pourquoi, je ne sais pas du tout ! ^^). Récemment, j’ai regardé cette vidéo de NiNe et elle m’a vraiment donné envie de lire ce livre. Merci à elle, car maintenant je suis accro !

La plume de l’auteure est divine ! (voilà, ça, c’est dit !). Un vocabulaire riche, des personnages extrêmement bien travaillés, un univers unique et si bien détaillé qu’on s’y croirait. Elle a travaillé son monde jusque dans les moindre détails, cette femme est d’une imagination débordante ! On a une multitude de détails sans pour autant que le récit soit lourd, la lecture reste tout de même fluide et c’est très agréable. J’ai même appris de nouveaux mots (notamment « fiacre »). Le gros plus du livre, c’est les révélations au fur et à mesure de notre lecture qui nous mettent sur le cul, je ne vous cache pas que j’ai été plus d’une fois bouche bée. L’intrigue est bien ficelé et l’auteure nous emmène où elle veut, jouant avec nos nerfs. 🙂 Quand on croit avoir compris, on se prend une claque magistrale (un peu comme Ophélie). D’ailleurs, ça m’a un peu perturbé de lire une histoire où le personnage principal à le même prénom que moi, mais finalement ça m’a beaucoup plût, j’ai eu l’impression qu’on parlait de moi. xD

Ce qui m’amène à parler d’Ophélie, justement. Honnêtement, je n’aurais pas supporter la moitié de ce qu’elle a subit. Parfois j’aurais aimé qu’elle fasse certaines choses, mais au final je me suis rendue compte qu’elle prenait toujours les bonnes décisions, elle est très intelligente et a une force de caractère indiscutable. Elle n’a pas la vie facile au Pôle, mais elle s’en sort très bien (mieux que ce que je n’aurais fait, en tout cas). Sa « relation » avec Thorn est très.. froide ? énigmatique ? frustrante ? Je pense que je ne suis pas la seule à espérer un véritable rapprochement entre ces deux là. J’aime beaucoup leurs moments d’intimité et je ne sais jamais quoi en penser, dommage qu’on puisse compter ces passages sur les doigts de la main ! On dirait qu’ils sont là pour nous mettre l’eau à la bouche, l’auteure est cruelle avec nous. ^^ Je ne vais pas parler des personnages un à un comme je fais d’habitude parce qu’il y en a énormément et l’auteure a bien fait son travail puisque chaque protagoniste a son histoire et son caractère, ce qui les rend plus réels. J’ai bien aimé la tante Roseline, elle est protectrice et n’hésite pas à se manifester quand quelque chose ne lui plait pas. On sent son attachement pour sa nièce et j’ai énormément apprécié leur relation. Comment chroniquer La Passe-miroir sans parler de Berenilde ? La tante de Thorn. Elle a un comportement très étrange et elle est pleine de jalousie. Elle veut à tout prix que les regards soient dirigés vers elle, elle aime être le centre de l’attention et peut parfois être cruelle. Pourtant, derrière tout ça se cache une femme fragile avec une histoire difficile.

Bon, je vais m’arrêter là pour ce tome-ci, j’espère vous retrouvez très bientôt avec le tome 2 ! C’est un livre que je conseille à tous, vraiment !

verdict

Publicités

14 réflexions au sujet de « La Passe-miroir tome 1 : Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos »

    1. Comme je te comprends ! Je crois que si je l’aurais lu plus tôt, je n’aurais pas hésité à le relire non plus, et je l’aurais fait avec plaisir ! Et dire que l’auteure est française ! 🙂

      1. j’appréhende car je ne suis pas du tout fan de fantasy et d’univers complètement inventés… j’adore le fantastique mais il faut que ça démarre dans notre monde! du coup je freine des 4 fers… mais il a tellement l’air de faire l’unanimité que je suis quand même curieuse..

      2. Malgré que ce soit complétement inventé, je trouve qu’on est très vite emporté par le récit. Moi aussi appréhendé parce que je n’étais pas du tout dans le même genre de lecture que d’habitude, mais finalement, je suis conquise par la plume de l’auteur et par son imagination incroyable. 🙂

  1. Ton avis sur la plume de l’auteure rejoint totalement le mien. Je l’ai trouvé admirable, même s’il m’a fallut m’habituer au style assez soutenu. Une fois fait, j’ai été pris dans le tourbillon de ses mots.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s