Jeunesse·Science-Fiction

In the End – Demitria Lunetta

Couverture In the After, tome 2 : In the End

Trois mois se sont écoulés depuis qu’Amy s’est échappée de New Hope. Depuis qu’elle a vu Baby ou Kay pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d’être « sauvée » et emmenée dans ce qu’elle croyait être un endroit sûr. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu’à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu’elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits.

coup de coeur

mon avis

J’ai enchaîné avec le tome 2, parce que Fort Black me paraissait déjà plus attirant que New Hope au niveau de l’action et je n’ai pas été déçue ! Ce tome-ci est un coup de coeur. Beaucoup de choses qui m’avaient déplut dans le tome 1 sont « corrigées » dans le second et le rendu est parfait. Ce qui fait que je ne peux que conseiller ces livres, vraiment. Je ne suis d’ailleurs pas la seule à penser que le tome 2 est meilleur que le premier, de ce que j’ai pu constaté sur les commentaires Livraddict.

Pour l’additivité, c’est encore pire que dans le premier tome, je n’arrivais plus à le lâcher et les chapitres se sont enchaînés à une vitesse folle. Dans ce tome-ci, Amy est beaucoup plus lucides et c’est tant mieux car du coup on se débarrasse du côté souvenir/délire qui me déplaisait. Le début est un peu long à démarrer, le temps qu’elle prenne la décision de se rendre à Fort Black, mais une fois qu’on y est c’est que du bonheur. L’ambiance est plus malsaine, plus survie, c’est beaucoup plus intéressant que les pacifiques timbrés de New Hope.

 Les personnages sont plus torturés, plus sombres puisqu’on se trouve quand même dans une prison. J’ai adoré le côté un peu « bestial » des règles de Fort Black, le fait qu’une femme doit être tatoué par son « propriétaire » pour ne pas se faire agresser. Ce qui rendait la situation encore plus compliquée pour Amy et qui nous amenait à sa « relation » avec Jack. D’ailleurs, c’est un de mes personnages préférés du roman, on s’y attache rapidement, on le comprend et il nous fait parfois un peu pitié. C’est un duo qui fonctionne plutôt bien et les doutes que nous avons à certains moment vont nous aider à mieux le cerner.

Ce que j’ai moins aimé, c’est la fin. Qui est trop ouverte à mon goût, j’aurais aimé plus de précision. J’aime bien quand une fin fait jouer l’imagination, mais là je voulais être clairement fixée. Dommage, même si ça ne gâche en rien le livre.

oie-8

verdict

giphy1

Publicités

5 réflexions au sujet de « In the End – Demitria Lunetta »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s