fantasy·Jeunesse

Les Outrepasseurs, tome 2 : La reine des neiges – Cindy Van Wilder

Couverture Les Outrepasseurs, tome 2 : La Reine des Neiges

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire…

mon avis

Après que le tome 1 nous ai plongés dans les souvenirs des Outrepasseurs, leurs origines, nous avons dans ce second tome, l’occasion de réellement connaitre Peter, qui est quand même censé être un des personnages principaux. J’en attendais beaucoup de cette suite et j’avoue avoir une petite pointe de déception, même si ça n’en reste pas moins une bonne lecture. Donc ici, on ne repends pas tout de suite à la fin du premier tome, mais un an plus tard. Peter a déjà commencé sa formation et a eu le temps de se faire des amis et des ennemis parmi ses camarades. Il a également eu le temps de se faire une idée précise sur les agissements de Noble et nous n’avons pas assisté à cela, ce qui m’a amener à ne pas toujours comprendre ses façons de réagir.

La plume de l’auteur est toujours un plaisir et le monde qu’elle a créé est très complet, dommage que je me sois parfois sentie exclue. Puisque l’histoire a évolué sans nous, on a l’impression de tout reprendre du début, parce que finalement on avait pas appris grand chose du tome 1. On se rend compte que la situation a bien évolué en un an, on arrive un peu « après la première bataille ». On ne peut que constater en même temps que ceux qui émergent d’un profond sommeil (ceux qui ont lu savent certainement de qui je veux parler). Donc comme dans le premier tome, on n’a un train de retard sur les évènements, les Outrepasseurs ont capturé toutes les fés en liberté (c’est précisé dans le résumé, ce n’est pas un spoil) et Peter y a participer malgré lui.

Parce que oui, Peter a sa petite rébellion, il ne défend pas du tout la cause des Outrepasseurs et préfère prendre pitié des fés. On ne sait pas ce qui l’a amené à penser comme ça, surtout sachant qu’il a vu, comme nous, les souvenirs du premier tome. N’importe qui n’auraient pas approuvé le comportement du Chasseur dans ce premier tome et auraient haï les fés et leur méchanceté, mais pas Peter. Rien que ça, ça nous a éloigné lui et moi parce que clairement je ne comprenais pas ses raisons. Et ne pas comprendre le personnage principal est pour moi assez dommage. Même si comme lui, je n’aime pas Noble non plus. En fait, je trouve que ce sont deux « clans » qui se battent depuis des siècles alors qu’ils ont tout les deux tort. Alors oui, les Outrepasseurs auraient dû laisser les fés tranquille, mais les crimes des fés ne devaient pas resté impunis non plus. Sauf que finalement, c’est une guerre sans fin et beaucoup d’innocents y ont laissé la vie alors que le seul responsable était bien caché. On en revient toujours au Chasseurs, cet être si vil.. Un personnage qui étaient déjà intéressant, mais qui le devient encore plus dans ce second tome, mais chut. Je ne voudrais pas vous gâcher la surprise.

Bon, comme vous aurez pu le constater, c’est une question de point de vue, un peu comme les opinions politiques et la religion. Je lirais certainement la suite pour conclure tout ça, mais je ne pense pas que j’en garderais le souvenir très longtemps.

oie-8

verdict

giphy10

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les Outrepasseurs, tome 2 : La reine des neiges – Cindy Van Wilder »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s